Emilie Fraboulet
Praticienne en massages bien-être à Houdan
Emilie Fraboulet
Praticienne en massages bien-être à Houdan

Le monde de l'entreprise

J aurais pu faire ce sujet depuis longtemps mais un temps de résilience après certaines
épreuves de la vie sont nécessaires. Aujourd'hui et pas que, je me suis entretenue longuement
avec une personne victime de burn out, puis une autre personne dont le corps a dit stop s est
jointe à la discussion.
Nous étions 3 personnes, réunies la, par hasard, à avoir vécu des choses similaires. ( Le hasard
existe-t-il vraiment ? )
Une chose que l'on ne peut comprendre qu'après l'avoir vécu, comme beaucoup d'autres
épreuves de la vie.
Je suis assez fière de mon chemin et de l'aventure dans laquelle je me suis lancée il y a
maintenant un an et demi pour vous parler de mon parcours brièvement et des leçons que j en ai
tirées.
J ai fait un burn out, oui, comme beaucoup trop de monde aujourd'hui. Une surcharge de travail,
une volonté de satisfaire aux fortes exigences placées au dessus de moi, une passion pour le
metier que j'exerçais alors et une envie profonde de satisfaire tous mes clients qui mettaient
dans mes mains leur projet de vie.
D'autres choses difficiles se sont jointes à cet état de burn out mais cela fait aussi parti de l'histoire.
Mais aujourd'hui quand je raconte mon histoire et que les retours, vos retours sont " quelle
belle histoire, merci ". Je suis fière d'être passer par là pour vous montrer à vous qui passez par
cette épreuve douloureuse que la vie continue, que votre destin ne s'arrête pas à cela et qu'au
contraire, vous ressortirez plus forts et plus fortes que jamais.
Le repos intensif dans un premier temps, La patience, La volonté, l'écoute de soi, l'indulgence vis
à vis de soi-même et SURTOUT : Faire de soi et de son bien-être intérieur sa priorité : Voilà une
partie des clés pour aller de l'avant
C est un sujet sur lequel il y a beaucoup à dire et je n aurais sûrement pas le temps d'approfondir
tout ce que j'aimerais dans cet article mais je vous laisse revenir vers moi si vous avez besoin.
Le burn out aujourd'hui touche tellement de personnes, de salariés se donnant à fond dans leur
emploi, de chefs d entreprises dépassés par leurs responsabilités.
Tous les secteurs sont touchés, je ne peux m empêcher de penser à mon ancienne vie, les
métiers de la finance, la banque, et les commerciaux, à qui ont demandé toujours plus, plus de
résultats, plus d'heures, plus de chiffres d affaires, plus de taches...
Les ingénieurs, le secteur de l'informatique....
Mais il y a aussi des métiers ou des vies humaines sont en jeu, le secteur médical dépassé par
des manques de ressources humaines...
Et tellement d autres...
Notre époque n'est pas facile, certes, mais les métiers du bien-être sont aussi en pleine
expansion car je suis certaine que bon nombre d'entre nous prenons conscience des choses, de
l'importance de revenir à l'essentiel, de revenir aux fondamentaux, la recherche de notre bien-être
intérieur et de ce que cela implique.

Qu'est-ce que le burn out et quelles sont les personnes touchées ? Sont-elles plus faibles que les
autres ?

D'après Santé publique France : " Le burnout ou épuisement professionnel est caractérisé comme un état d’épuisement physique, émotionnel et mental résultant d’une exposition à des situations de travail émotionnellement exigeantes. Le syndrome inclut trois dimensions (classiquement mesurées par le questionnaire Maslach Burnout Inventory [MBI] : l’épuisement, à la fois physique et psychique ; la dépersonnalisation (ou cynisme), se traduisant par un retrait et une indifférence vis-à-vis du travail, et enfin, la perte d’efficacité au travail et la dévalorisation de soi " Source : https://www.sante-sur-le-net.com/nouvelle-definition-burn-out/

Les personnes touchées ne sont pas plus faibles que les autres.
Une citation que j'apprécie particulièrement :

"La dépression n'est pas une marque de faiblesse, c'est juste un signe que nous avons été forts pendant trop longtemps."
 

Le burn out arrive surtout aux personnes perfectionnistes, qui veulent que tout soit parfait
dans leur travail, celles qui se donnent corps et âmes, qui ne comptent pas leurs heures, qui
se laissent envahir par un trop plein de tous les côtés sans broncher et en tirant sur la corde
jusqu'au bout, au bout de ses limites, de celles de son corps, et de celles de son esprit.
Des personnes qui disent rarement "Non".
Des salariés qui pensent à leurs responsables et leurs collègues avant de penser à eux.
Une personne avec qui je me suis entretenue ce matin qui me disait ne pas vouloir s'arrêter en
état de fatigue extrême et de maladie des enfants par exemple car elle travaille dans le milieu
médical et que ce milieu est tellement en souffrance qu elle ne voulait pas laisser ses collègues
démunis. Car malheureusement dans son cas des vies humaines sont en jeu.

 

Pendant le burn out

La fatigue extrême ressentie, certaines personnes développent des maladies, ( notre corps est
le refuge de nos émotions ), d autres n'arrivent plus à sortir de leur lit, n'ont plus envie de rien.
Chaque tache, si infime soit elle devient alors un supplice.
À ce moment là du burn out, la principale chose a faire est le repos, le repos intensif.
J'entends par repos intensif de faire les choses par parcimonie, petit à petit, faire des pauses
dans chaque tache de que l'on fait. Et surtout : s'écouter.
Ecouter son corps. Dormir, longtemps, pour que notre corps retrouve des forces petit à petit.
Cette étape peut-être plus ou moins longue en fonction de l intensité de la maladie. Car oui le
burn out est une maladie.
Etre indulgent avec soi-même en s'accordant ces moments de repos, de sommeil, ne pas
culpabiliser, surtout pas....
Et puis petit à petit, faire un peu plus que la veille, et de semaines en semaines, tout en
continuant d ecouter son fort intérieur, se remettre à des choses qui nous font plaisir, faire des
projets pour soi. Pourquoi pas se servir de cette épreuve pour faire quelque chose d utile ? C est
ce qui arrive souvent, une envie de revenir à l'essentiel, des valeurs qui prennent le dessus sur le
reste.
C est ce que j ai fait 4 mois après être partie de mon ancienne carrière.
Mais je l ai fait tout en douceur, petit à petit, un pas après l'autre, et avec de l'aide.

Quelle vie après le burn out ?

Elle peut-être merveilleuse. Surtout parce que l'apprentissage de vous-même est à son apogée.

Vous vous connaissez mieux qu'hier. Vous connaissez vos limites. Vous avez appris. Vous avez
plongé à l'intérieur de vos ressources profondes pour remonter la pente. Vous voyez la vie
différemment.
Et surtout vous avez appris à dire "non".
Votre bien-être devient votre priorité.
Les choses superflues ne sont plus importantes. Les choses primordiales le sont : PRENDRE
SOIN DE VOUS.
Une introspective nécessaire à été faite.
Vous voilà maintenant prêt/prête à votre nouvelle vie, quelle qu elle soit.
Et je vous souhaite de tout cœur qu'elle vous apporte désormais tout le bonheur possible.
Le burn out n est qu une épreuve parmis tant d autres. Le temps, lui est notre meilleure allié à la
guérison.
Bientôt 2 ans après cette épreuve. Je suis plus heureuse que jamais, plus épanouie que jamais,
je fais un métier passionnant qui me fait vibrer chaque jour un peu plus, comme une histoire
d'amour qui a commencé avec beaucoup de timidité, de fragilité, et d'appréhension de se jeter
dans l'inconnu, et dont l'amour pour cette nouvelle vie a grandit petit à petit et quoi de plus beau
que de donner du bonheur ?
Alors merci la vie de m'avoir fait passer par là, et merci à vous de me confier votre bien-être, de
me faire confiance et surtout merci pour votre reconnaissance.

Vous savez maintenant pourquoi le bien-être en entreprise me tient autant à coeur.

"Quelle belle histoire"

Qui ne fait que commencer ....


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.